Karim Jellaba – Portzamparc Gestion : Portzamparc Entrepreneurs ISR, « on va élargir à l’Europe »

A l'automne 2021, les investisseurs suivent de près la saison des résultats d'entreprises. Comment se portent les Small & Midcaps sur les marchés actions ? De quelle façon Portzamparc Gestion va-t-elle développer sa gamme sur ce segment de valeur à horizon 2022 ?
Voir (<6 min.)

Giulia Mazzolini – Bitpanda : bitcoin, l’Europe pourrait devenir « le premier lieu de minage vert »

Cette semaine, les investisseurs ont salué l'arrivée d'un ETF investi dans les contrats à terme sur le bitcoin à Wall Street. Quelle place pour le bitcoin dans un portefeuille d'actifs ? Quelles perspectives pour les cryptomonnaies, malgré leur volatilité ? Giulia Mazzolini, Directrice Générale de Bitpanda France, répond en exclusivité au Courrier Financier.
Lire (7 min.)

Table Ronde du Courrier Financier / Quantalys – Asset Management #5 : la gestion thématique

Voici le 5e épisode des Tables Rondes du Courrier Financier, consacré à la thématique de l'Asset Management — une émission réalisée en partenariat avec Quantalys et modérée par son Directeur Général, Jean-François Bay.
Voir (<23 min.)

La tête dans les étoiles : Fly me to the moon (and back !)

Rolando Grandi
L'espace, nouvelle frontière de la gestion thématique ? Découvrez le 1er épisode de « La tête dans les étoiles », la nouvelle chronique thématique de La Financière de l’Echiquier (LFDE). Tour d'horizon avec Rolando Grandi, CFA, Gérant d’Echiquier Space chez LFDE.
Lire (5 min.)

Actions thématiques : ODDO BHF AM lance ODDO BHF Future of Finance

ODDO BHF AM — spécialiste de la gestion d'actifs en Europe, filiale du groupe financier franco-allemand ODDO BHF — annonce ce mardi 19 octobre le lancement de « ODDO BHF Future of Finance », un fonds thématique d’actions mondiales investi à la fois dans des sociétés financières innovantes et dans de nouveaux acteurs qui entrent en compétition avec le secteur bancaire traditionnel.

40 à 60 titres en portefeuille

Objectif, capter la mutation que connaît actuellement le secteur financier mondial — qui, d'après ODDO, constitue un thème de croissance structurelle solide. Le fonds offre une exposition à la thématique « Future of Finance » en sélectionnant des entreprises mondiales de toutes tailles de capitalisation, dans tous les pays et dans tous les sous-secteurs.

Son portefeuille compte 40 à 60 titres choisis à l’issue d’un processus d’investissement actif, qui associe une analyse top-down pour définir les sous-thèmes les plus attractifs, à une approche bottom-up avec analyse fondamentale de chaque titre. ODDO BHF Future of Finance est géré par Alex Koagne, qui possède plus de 15 ans d’expérience dans l’investissement et l’analyse de valeurs financières cotées.

Digitalisation des entreprises

« La transformation des sociétés financières sur leurs quatre principaux domaines d’activité — financement, épargne, paiement et assurance — est inévitable. Grâce à l’innovation technologique, un certain nombre de nouveaux acteurs financiers répondent mieux aux nouvelles attentes des consommateurs en leur proposant une expérience clients totalement novatrice », déclare Alex Koagne, le gérant du fonds.

« Cette tendance de fond se reflète dans les gains de parts de marché pour ces acteurs innovants et représente pour eux l’assurance d’une croissance de long terme», ajoute-t-il. « L’émergence et l’adoption des nouvelles technologies grâce à la digitalisation et à la spécialisation croissante de l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur financier donnent lieu à de nombreuses opportunités d’investissement pour nos clients institutionnels, distributeurs ou particuliers », appuie Nicolas Chaput, PDG de ODDO BHF AM.

« ODDO BHF Future of Finance est la quatrième stratégie thématique d’actions mondiales que nous proposons à nos clients, avec ODDO BHF Green Planet, ODDO BHF Artificial Intelligence et Landolt Best Selection in Food Industry », précise Nicolas Chaput. Pour rappel, « Landolt Investment SICAV - Best Selection in Food Industry » est un fonds géré par ODDO BHF (Suisse). Il est enregistré en Belgique, Suisse, France, Espagne, Allemagne et Luxembourg, et est distribué par ODDO BHF AM.

Lire (2 min.)

Amiral Gestion annonce le lancement du fonds Sextant Asie

Amiral Gestion — société de gestion indépendante — annonce ce mardi 12 octobre élargir sa gamme actions. Dans ce cadre, le gérant lance un fonds dédié aux marchés asiatiques, « Sextant Asie ».

Approche géographique

Depuis avril dernier, Amiral Gestion propose un fonds actions qui investit dans les entreprises cotées en Asie. Coordonné par Julien Faure, le fonds bénéficie de l’expertise historique d’Amiral Gestion en matière de stock-picking et repose sur la conviction qu’un fonds Asie doit inclure le Japon.

« Exclu de nombreux fonds existants, nous pensons que le Japon fait partie des pays les plus porteurs de la zone. Avec plus de 80 introductions en bourse par an, des sociétés bien gérées et portées par les économies voisines et des valorisations attractives, inclure le Japon nous semblait être essentiel pour proposer la meilleure stratégie à nos investisseurs sur cette zone », indique Julien Faure, gérant analyste chez Amiral Gestion.

Le fonds Sextant Asie bénéficie d’un large univers d’investissement en intégrant toutes les tailles de capitalisations. La sélection de valeurs se fait au travers d’une approche fondamentale propre à la société de gestion.

Connexion avec l’Asie

Depuis des années, l’Asie est une zone géographique privilégiée pour Amiral Gestion avec notamment l’ouverture d’un bureau à Singapour en 2017, son partenariat avec GoJapan en 2019 sur l’engagement actif auprès des plus petites sociétés japonaises et de nombreux échanges avec les entreprises investies par les fonds « Sextant Autour du Monde » et « Sextant Grand Large ». Ce nouveau fonds vient confirmer la volonté d’Amiral Gestion de se rapprocher des sociétés locales et de profiter de nouvelles opportunités d’investissement dans cette région.

« Le dynamisme du marché asiatique profite au développement de la zone et offre un potentiel unique. Notre ancrage dans la région et la connaissance de ses acteurs nous permettent aujourd’hui de proposer un fonds dédié à cette zone riche en opportunités et parfaitement adapté à notre philosophie d’investissement qui se concentre sur la valeur fondamentale des entreprises et l’investissement à long terme », précise Julien Lepage, Président et Directeur des investissements d’Amiral Gestion.

Lire (2 min.)

Momentum – Chine : les dangers d’un système de castes

Nous poursuivons notre cycle sur la Chine invisible par l’étude du système d’appartenance sociale qui régit la vie de toute la population chinoise. Les « ruraux » pèsent les deux tiers du pays et évoluent dans un monde peu connu des observateurs étrangers. La Chine joue son avenir sur l’éducation des enfants de cette population rurale. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Marchés financiers : stagflation ? Pas si vite…

Wilfrid Galand
Les craintes d'une envolée de l’inflation, conjuguée à une décélération de la croissance, font resurgir le spectre de la stagflation des années 1970. Mais la situation n’est pas comparable, même si le contexte économique change profondément.
Lire (4 min.)

Marchés financiers : les goulots d’étranglement toujours à l’ordre du jour

César Pérez Ruiz
La semaine dernière, les marchés actions ont connu un fort rebond. Pourquoi une telle hausse ? Quels sont les thèmes d'investissement porteurs ? L'analyse de César Perez Ruiz, Responsable des investissements et CIO chez Pictet Wealth Management.
Lire (4 min.)

Fusions-acquisitions : vers une année record en 2021

L'année 2021 pourrait être celle de tous les records sur le marché des fusions-acquisitions. Fin septembre, Willis Towers Watson a publié son observatoire de l'activité M&A dans le monde aux trois premiers trimestres 2021. Que faut-il en retenir ?
Lire (6 min.)

AllianzGI lance un fonds qui investit dans l’économie française

Allianz Global Investors (AllianzGI) — acteur mondial de la gestion active — annonce ce mercredi 13 octobre le lancement du fonds « Allianz France Avenir ». Celui-ci permet aux investisseurs d’entrer au capital d’entreprises françaises cotées de petites et moyennes entreprises (PME) ou d’entreprises de taille intermédiaire (ETI).

Investir dans la relance

Cette stratégie participe à la relance en finançant les entreprises françaises les mieux positionnées dans leurs secteurs. Elle est déjà référencée dans le contrat d'assurance vie « Allianz Vie Fidélité ». Le fonds vient s’ajouter aux actions menées par Allianz France pour financer l’économie locale et durable dans le cadre de l’axe « Engagé » de son plan stratégique à 2025.

Les PME génèrent plus de la moitié de la valeur ajoutée en France. Les mesures prises par l’Etat durant la crise sanitaire ont maintenu la confiance des dirigeants et mobilisé les capitaux privés pour soutenir l’économie. En 2020, la France a conservé sa première place en Europe face au Royaume-Uni et à l’Allemagne par le nombre de projets financés par des investisseurs étrangers. Les perspectives de croissance économiques sont encourageantes.

Stratégie ESG et label ISR

« Nous sommes heureux de pouvoir offrir à nos clients l'accès à un fonds leur permettant d’investir dans une France compétitive. Ce fonds vise en effet à participer au développement de nos entreprises prometteuses et engagées dans une démarche vertueuse sur les dimensions ESG », commente Marc Gualandi, Directeur commercial pour les réseaux propriétaires chez AllianzGI.

L’équipe de gestion expérimentée spécialisée « small et micro cap » dirigée par Heinrich EY s’appuie sur un processus de recherche et de sélection éprouvé ainsi que sur une excellente connaissance du marché européen. « Allianz France Avenir » est un fonds qui adopte une approche « best in class » ISR. Le fonds a obtenu le label France Relance.

Lire (2 min.)

Le fonds BDL Convictions dépasse 1 milliard d’euros d’encours

BDL Capital Management — société de gestion indépendante, spécialiste des actions europénnes — annonce ce mardi 5 octobre que son fonds « long only » BDL Convictions vient de passer le cap du milliard d’euros. Fort d’une collecte nette atteignant 270 millions d’euros depuis le début de l’année, ce fonds investir principalement en actions européennes.

BDL Capital Management intègre les critères ESG dans son analyse. BDL Convictions est labélisé LuxFlag, il relève de l’article 8 dans la classification SFDR (prise en compte des critères extra-financiers). Le fonds est éligible PEA, et référencé en Assurance Vie, Epargne salariale et PER.

Performances du fonds

Le fonds BDL Convictions présente un risque action et de liquidité. Au 29 septembre, il atteint une progression de 19,2 % depuis le 1er janvier 2021. Cette hausse est à comparer avec celle de son indice de référence, le Stoxx 600 dividendes (SXXR) qui est de 16,2 %.

Sur 12 mois glissant au 29 septembre, BDL Convictions a connu une performance de 42,72 % pour la part C versus 27,73 % pour son indice de référence. La performance annualisée de BDL Convictions — depuis sa création en 2008 par BDL Capital Management — atteint 9,5 % contre 6,7 % pour l'indice de référence. Au total, la valeur des parts a progressé de 228,2 % en 13 ans, période marquées par les crises : subprimes, euro, Covid, etc.

Sur la même période, l’indice de référence — l'indice de référence a changé en 2012, ce qui induit un biais de comparaison ; passage du SXXP ou STOXX 600 dividendes réinvestis — a progressé de 129,8 %. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps et ne font l'objet d'aucune garantie.

Sur quels modèles investir ?

Ces résultats résultent d’un parti pris pour la gestion active, avec une analyse fondamentale poussée. En 2008, BDL Convictions s’apparentait au PEA des deux fondateurs de BDL Capital Management, Hughes Beuzelin et Thierry Dupont et de leurs collaborateurs — ensemble, ils avaient investi 800 000 euros.

Au fil des années, BDL Capital Management a constitué l’une des plus importantes équipes d’analystes à Paris. Le mot d’ordre est simple : il n’y pas de meilleur investissement que l’entreprise. Le fonds BDL Convictions repose sur l’idée que certains modèles économiques sont créateurs de valeur — aussi bien pour les salariés que les actionnaires.

Les gérants de BDL Capital Management prennent en compte cette idée pour investir sur les modèles à la pérennité assurée, tout en en écartant les autres, en évitant de tomber dans les modes sans lendemain. Mais choisir les entreprises les plus performantes économiquement ne suffit pas. BDL Capital Management s’impose d’investir au bon prix.

Bénéficier de l'inflation

Dès novembre 2020, alors que se profilait l’arrivée des vaccins et les plans de relance massifs, les gérants de BDL Convictions ont positionné le portefeuille sur des titres susceptibles de bénéficier d’une résurgence de l’inflation — notamment au travers d’une sélection rigoureuse de valeurs industrielles. Cette analyse du cycle macroéconomique s’est avérée justifiée.

Que nous la considérions comme transitoire ou plus durable, l’inflation a nettement rebondi depuis, en particulier via le prix des matières premières et la hausse des coûts de fret. De cette analyse macro-économique, a découlé le choix d’investir dans les meilleures valeurs industrielles, puisque le portefeuille est composé au total de 25 à 30 valeurs en moyenne. Ce choix a permis de battre nettement l’indice.

Forts d’une réussite qui a validé leurs choix initiaux, de 13 ans d’approfondissement d’une stratégie constante, hors des modes, les gérants de BDL Convictions « croient plus que jamais en la gestion active de conviction qui s’appuie sur une analyse fondamentale et une connaissance en profondeur de l’entreprise » conclut la société dans un communiqué.

Lire (4 min.)

Cryptomonnaies : le bitcoin est à l’honneur avec une domination qui atteint 46 %

Giulia Mazzolini
La semaine dernière, le bitcoin a marqué une forte reprise. Comment analyser l'impact de cette tendance sur le marché des cryptomonnaies ? Giulia Mazzolini, directrice de Bitpanda France, dresse un état du marché crypto.
Lire (5 min.)